Plan Préfecture Nouvelle Génération (PPNG)

Et maintenant que le Ministre a dit où seront implantées les plateformes …


 

Les agents des préfectures et des sous préfectures qui n’ont pas de plateforme sont inquiets et c’est légitime !
Mais les agents ont des droits :

COMMUNIQUE DE PRESSE :

 

Les agents de la préfecture et des sous- préfectures de Seine-Saint-Denis seront en grève reconductible à partir du mardi 13 octobre 2015 à l’appel de la CFDT INTERCO 93.

Ces agents indispensables à un  accueil de qualité des administrés ressentent un profond malaise face à la dégradation constante de leurs conditions de travail.

 Au centre des préoccupations des personnels figurent entre autres :

Section Interco CFDT 93

Préfecture de Seine-Saint-Denis

Secrétaire de section : Daniel LAFON
Téléphone : 01 41 60 66 96 / 01 41 60 66 46
E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La CFDT demande un plan MARSHALL.

Daniel LAFONLa section CFDT de la préfecture a été reçue le vendredi 18 mars dernier par monsieur Henri-Michel COMET  Secrétaire Général du ministère de l'Intérieur.    

Participaient à cette réunion pour l'Administration Ministérielle : Monsieur Henri-Michel COMET Secrétaire Général, Monsieur Jean-Benoit ALBERTINI directeur de la  DMAT (Direction de la Modernisation et de l'Action Territoriale), et pour la CFDT: Ludivine JALINIERE secrétaire Nationale à la fédération INTERCO CFDT, Daniel LAFON secrétaire de la section, Michèle PLICQUE secrétaire adjointe de la section et François THOS secrétaire fédéralL'entretien qui a duré 1h15 était consacré aux problèmes de la DIMIN (ex DE).
En préambule, monsieur COMET précisait qu'il n'avait pas pour habitude de recevoir des sections syndicales des préfectures mais qu'à la demande de notre fédération et connaissant les difficultés de la préfecture de la SEINE-SAINT-DENIS, il acceptait néanmoins de nous  recevoir.La situation de la DIMIN a été portée à la connaissance de monsieur COMET et de monsieur ALBERTINI par Michèle PLICQUE qui a expliqué les difficultés que rencontrent quotidiennement les agents de cette direction.Monsieur COMET signalait de son cîté que des efforts notamment en effectifs avaient été faits pour la SEINE-SAINT-DENIS.Nous lui avons répondu que les efforts réalisés étaient peu visibles à la DIMIN et que l'effectif de 140 agents en 2006 s'était réduit à 125 en 2010 soit une perte de 15 agents. Ludivine JALINIERE a précisé que cette situation était devenue maintenant à la limite de la rupture, qu'il fallait réagir au niveau national, elle a proposé un " plan MARSHALL ".