MODES D’ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE ATTENTION DANGER :

LE MINISTÈRE, NE REPOND PAS !

 

Après la forte mobilisation du 28 mars 2019, le ministère des Solidarités et de la santé s’était engagé à remettre dans un délai d’un mois au collectif « Pas de BB à la consigne » un document de travail sur le projet de réforme des conditions des modes d’accueil de la petite enfance.

MODES D’ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE : MOBILISATION DE LA CFDT

DES MESURES À L’ÉTUDE ET UN PROJET GOUVERNEMENTAL D’ORDONNANCES

L’article 50 de la Loi ESSOC (État au Service d’une Société de Confiance- 10 août 2018) permet au gouvernement de prendre des mesures par ordonnances, pour
« assouplir les normes d’accueil » dans les EAJE (Établissements d’Accueil du Jeune Enfant).

Nous savons que ce projet gouvernemental sur les modes d’accueil de la petite enfance a fait l’objet de réunions de travail, à l’initiative de la Direction Générale de la Cohésion Sociale de septembre 2018 à janvier 2019, sans associer les syndicats !

Fonction publique : la CFDT appelle les agents à se mobiliser le 22 mai

La CFDT Fonctions publiques, dont l’ensemble des fédérations étaient réunies ce jeudi 12 avril, a fait le choix de participer à la construction de l’unité la plus large  possible autour des sujets propres à tous les agents de la Fonction publique au service des revendications à porter dans le cadre d’Action publique 2022 et du prochain rendez-vous salarial.

CSFPT du 14 février 2018

Intervention adressée à M. Dussopt, secrétaire d’État auprès du ministre de l’action et des comptes publics

 

Monsieur le ministre,
En faisant l’impasse sur une définition du service public au service de l’intérêt général, le gouvernement suggère que la fonction publique est un coût, qu’il convient d’alléger au maximum afin de baisser les impôts (notamment sur les grandes fortunes...) et par voie de conséquence, les dépenses publiques.

C’est l’inquiétude et la colère qui dominent face aux annonces respectives du Président, du Premier ministre, du ministre de l’action et des comptes publics, et les vôtres, toutes présentées au travers du seul prisme des sacro-saintes économies budgétaires.

Une réforme dénuée de sens, de reconnaissance, et de réelle volonté de dialogue avec les agents et leurs représentants est vouée à l’échec. Mais peut-être pensez-vous passer en force, peut-être vous dites-vous que quand on a aura transféré une grande partie des services publics locaux au secteur privé, ou bien à des contractuels, voire au bénévolat, tout sera plus simple et économique ? Le statut de la fonction publique est bien plus qu'une protection pour les agents et leurs employeurs. Il est, pour tout citoyen et usager des services publics, un signe d'accueil inconditionnel, de neutralité, d’égalité, et de solidarité.

ATSEM ENFIN DES AVANCÉES !

 

La CFDT n’a jamais renoncé et s’est battue avec les ATSEM pour faire aboutir des propositions constructives avec des effets concrets à court terme et tout au long de la carrière. Cette obstination et les propositions faites vont enfin se concrétiser pour les ATSEM qui bénéficieront dès 2018 d’un statut revisité, des missions adaptées et d’un déroulement de carrière plus intéressant.


DES MISSIONS ADAPTÉES

Le projet de décret examiné le 15 novembre au conseil supérieur de la fonction publique territoriale comprend une nouvelle définition des missions pour une meilleure prise en compte de l’appartenance des ATSEM à la communauté éducative : « Les ATSEM appartiennent à la communauté éducative. Ils concourent à la mise en oeuvre des activités pédagogiques prévues par les enseignants et sous la responsabilité de ces derniers ».