Malgré ces temps de crise et de perte de pouvoir d’achat pour les fonctionnaires, j’espère que vous avez tous pu profiter agréablement de cette période estivale.

L’année 2012 – 2013 sera à n’en pas douter une année chargée en évènements majeurs pour notre collectivité.
En premier lieu, au premier janvier 201 3 nous accueillerons les personnels transférés de la ville de Saint-Ouen. Ce transfert qui représente environ 280 agents et concerne les compétences :

• Espaces publics    • Lecture publique   • Parcs et jardins   • Emploi et insertion   • Développement ...

 

La CFDT de Plaine Commune s’engage à réserver le meilleur accueil pour ces nouveaux collègues. Et pour confirmer cet engagement la CFDT a demandé, dans un courrier du mois de mars, que soit reportée en début d’année 2013 les élections pour le renouvellement du conseil d’administration du CASC. I l nous parait important que les agents de Saint-Ouen puissent s’investir dés leur arrivée dans le fonctionnement de notre bien collectif qui est le CASC. A ce jour, nous ne connaissons toujours pas la date des élections du CASC puisque le syndicat FO refuse ce report privant ainsi nos collègues de Saint-Ouen d’être présents dans le prochain conseil d’administration.
Ce transfert de personnel apportera à notre collectivité un enrichissement en savoir faire nouveau, en expériences, en pratiques nouvelles et différentes. Sachons utiliser et profiter pour l’ensemble et pour chacun de ce nouvel apport de compétences.
Mais comme dans tous changements, il y a souvent l’incertitude du lendemain et le maintien des avantages acquis pour les agents qui sont transférés. Un certain nombre de questions sont déjà posées et aux quelles notre collectivité devra apporter des réponses.
Autre sujet chaud de cette année, le compte épargne temps, la révision du régime indemnitaire, le travail sur les Risques Psycho-sociaux, la résorption du travail précaire, l’amélioration des conditions de travail, la participation de l’employeur au financement des mutuelles et de la prévoyance …

• Concernant le compte épargne temps, l’arrivée de nos collègues de Saint-Ouen qui disposent du compte épargne temps devrait nous permettre d’ouvrir les négociations sur ce sujet pour les agents de Plaine Commune (Voir article à l’intérieur

du journal).
• Le régime indemnitaire doit être renégocié et ne doit pas être un élément supplémentaire au blocage des bas salaires. En effet, la mise en place de l’indemnité différentielle et la stagnation de la valeur du point s’est traduit par une « double » baisse du pouvoir d’achat pour les agents concernés.
• Les risques psycho-sociaux : Nous sommes dans une collectivité en perpétuelle mutation avec des modifications d’organigramme, des charges de travail de plus en plus importantes pour les agents et parfois mal réparties. Autant de facteurs de stress qui augmentent les risques de conflits entre les agents et de mal être au travail. Ce n’est pas comme l’a fait remarquer la CFDT la mise en place de la charte des valeurs brandie comme un étendard au dessus d’un champ de bataille qui changera les choses et les rapports entre les niveaux hiérarchiques voir les agents.
• La résorption du travail précaire : même si nous défendons le statut de la fonction publique, nous ne devons pas pour autant nous désintéresser de nos collègues qui vivent et restent dans la précarité. Les nouvelles dispositions légales sur les CDI dans la fonction publique devraient participer à la résorption de cette précarité, à nous d’être vigilants pour que soient mis en place rapidement ces CDI .
• Amélioration des conditions de travail : même si un effort important a été fait sur l’amélioration des locaux ces dernières années, un travail considérable reste à faire d’autant plus que cet effort devra prendre en compte à partir de 2013 les locaux des agents de Saint-Ouen. La CFDT revendique l’équité entre les agents sur la qualité de l’environnement professionnel.
• Participation de l’employeur au financement des mutuelles : lors de notre dernière rencontre intersyndicale avec Patrick Braouezec, la CFDT a réaffirmé sa volonté d’obtenir une participation de l’employeur égale voir supérieure à la participation moyenne observée dans le secteur privé. I l s’agit pour nous d’un socle minimum incontournable.


Voila les sept principaux dossiers sur lesquelles nous devrons travailler et obtenir des résultats. Le dialogue social avec notre employeur sur les dossiers précités ne doit pas non plus nous faire oublier l’importance du rôle que les syndicats ont sur la défense et l’écoute des agents. A Plaine Commune, force est de constater que le nombre d’agents qui souffrent dans le cadre de leur vie professionnelle est en constante augmentation, cela n’est pas acceptable et nous ne pourrions admettre plus longtemps que des agents détruisent leur vie à vouloir la gagner.


Si le travail syndical au sein de Plaine Commune sera important 201 3, nous devrons aussi voir audelà du périmètre de notre collectivité. Nous devrons être moteurs pour une harmonisation des conditions de travail et du régime indemnitaire dans l’ensemble des collectivités qui constituent notre agglomération.

Voila en quelques mots les principaux chantiers que la CFDT souhaite engager avec vous et l’administration pendant les années 2012 – 2013.

Lire sur Calaméo

Christian FEVRIER Secrétaire de section

 

Solution de la grille de mots fléchés de septembre ICI

Vous pouvez télécharger l'intégralité du journal en cliquant sur ce lien