Le Zèbre

 

N°2 Décembre 2017

Le journal d’informations syndicales des agents de la Mairie d’Aulnay-Sous-Bois.

 

Edito :

 

SILENCE ....... ON SOUFFRE

La souffrance au travail n'a jamais été placée au rang des priorités de la fonction publique. Etat, hospitalière, collectivités, les agents y sont considérés comme des variables d'ajustement de politiques budgétaires ou parfois, de politiques bâties à l'aune des opinions des uns ou des autres. Il ne s'agit pas ici de faire la part des responsabilités, chaque changement de couleur politique apporte son lot de mises au placard pour des agents dont le tort est, d'être identifié, de manière réelle ou supposée, comme appartenant à l'autre camp.
Notre mairie n'échappe pas à ce travers, et s'affranchit ainsi d'un vivier de compétences réduit à des tâches destinées à les reléguer au tréfonds des priorités.
La CFDT est sollicitée quasi quotidiennement par des hommes et des femmes confrontés à la désespérance. Nous demandons l’ouverture de négociations pour la signature d’un accord cadre, au niveau local sur la qualité de vie au travail comme la déjà proposée la CFDT en 2015 malheureusement FO, CGT, FSU, et les autre syndicats n’ont pas signé cet accord pour qu’il soit appliqué au niveau national.
Et bien non, souffrir au travail ce n’est pas une fatalité, nous nous devons d’en parler, quitte à déranger, à déplaire aux responsables de cette situation.
Lors d'une des premières rencontres de M. le maire avec les syndicats, ce dernier s'est ainsi exprimé : «je ne vais pas faire de chasse aux sorcières», ce qui en soit était une annonce plutôt de bonne augure pour de bonnes relations sociales et de bonnes conditions de travail.
Les faits aujourd’hui sont tout autres, combien de personnes se retrouvent dans des situations difficiles moralement et psychologiquement... sans recours, sans soutien, sans mission ou alors des missions « occupationnelles », sans possibilité de mobilité, sans perspectives d’évolution professionnelle... et tout ceci après une plus ou moins longue carrière au sein de la collectivité ? Qui peut nous répondre à ce jour ?
Qui recense les agents en souffrance, qui les écoute ? Nous n’avons plus de psychologue du travail, nous n’avons qu’un médecin une demi-journée par semaine, c’est tout simplement l’impasse et c’est inacceptable.
La CFDT entend faire cesser cette souffrance infligée aux salariés. Il s'agit d'une question de justice et d'équité sur laquelle elle sera intransigeante. Nous sommes tous concernés car celui qui passe à travers ces dérives aujourd'hui est peut être la victime de demain.
 
Vous pouvez nous rencontrer à la bourse du travail,
19 / 21 rue Jacques Duclos
Nous contacter au 06 21 90 57 61
Nous écrire à l’adresse mail :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 

Conditions pour mon départ à la retraite

 
Voici les démarches et les différentes étapes de la demande de retraite jusqu’au versement de la pension
 
• Vous devez adresser par écrit à votre employeur votre demande de retraite CNRACL, au plus tard 6 mois avant votre date souhaitée d’admission à la retraite. Nous mettons à votre disposition un modèle type de demande de retraite. A télécharger sur Aulnet onglet CFDT.
 
• La DRH saisit votre demande dans son espace personnalisé CNRACL, et édite le document « Demande de pension » que vous devez signer.
 
• La DRH l’adresse ensuite à la CNRACL, par courrier, accompagnée des pièces justificatives, au moins 3 mois avant votre date de départ à la retraite. Le respect de ces délais, prévus par la réglementation, permet à la CNRACL de réaliser toutes les vérifications utiles à la prise en compte de l’ensemble de vos droits et de garantir le paiement de votre pension à la bonne date. Si vous nous avez communiqué vos coordonnées (courriel et téléphone portable) dans votre espace personnalisé, vous pourrez être averti de l’avancement de votre dossier en temps réel. Un décompte provisoire de pension est mis à la disposition de l’employeur, pour information, dans son espace personnalisé CNRACL. Ce document n’engage pas la CNRACL et a vocation à vous informer des éléments pris en compte pour le calcul de votre pension. Lorsque le traitement du dossier, par le service gestionnaire de la CNRACL, est terminé, un décompte définitif de pension est mis à disposition de l’employeur, dans son espace personnalisé CNRACL. Vous pouvez en obtenir un exemplaire, auprès de votre employeur. Il vous servira de pièce justificative, auprès des autres organismes de retraite. Le décompte définitif de pension engage la CNRACL et indique de manière définitive : la date de radiation des cadres, l’indice brut retenu, le nombre de trimestres validés, la date d’effet du paiement, le numéro de pension, le montant de la pension.
En parallèle, vous recevez un courrier vous informant de l’attribution de votre pension, auquel sont joints le brevet de pension et un décompte de pension simplifié. Ce décompte simplifié peut vous servir de pièce justificative auprès du régime général, notamment, et est donc à conserver.
Pour faire le point sur votre retraite vous pouvez prendre contact avec nos militants lors de la permanence sur rendez-vous tous les jeudis à la bourse du travail au 06.21.90.57.61. .
 

Echos des services :

Culture en danger
Disparition programmée d’un haut lieu de pratiques culturelles des jeunes : le Centre de danse du Gallion. Qu’advient-il des agents ?
Des directeurs de structures mis en difficulté par leur direction.
Une gestion autocrate qui aboutit soit à des départs forcés, soit à des mobilités subies alors que le service rendu est irréprochable.
La souffrance au travail est une réalité pour ces cadres et leurs équipes :
Humiliations, intimidations, isolement, multiplication des fiches d’incident, non suivies d'effet, annulation des réunions. Nous alertons sur la gravité de cette situation !
 
Petite enfance
Si nous nous réjouissons du départ de la directrice de la petite enfance, il persiste néanmoins des problèmes d’effectif, un manque d’embauche et de titularisation, des affectations et des changements de lieu de travail sans information et concertation et de plus en plus de précaires sur des postes de titulaires partis à la retraite.

DRH
- Iniquité dans la gestion des astreintes et des heures supplémentaires entre les agents et les services : open  bar pour certains, « que dalle » pour d’autres...
- Plus de 470 contractuels travaillent à Aulnay dans les différentes directions de l’administration territoriale :
une gestion à la tête du client ... pas de revalorisation salariale.
 
La bourse du travail
Ce bateau ivre qui se dégrade de plus en plus : livré à lui-même. Aucune décision prise pour la réfection des lieux, la peinture et les mobiliers témoins d’un  autre siècle ; la convention d’utilisation date d’il y a 34 ans (merci J. C. Abrioux), or le paysage syndical a complètement changé.
Inexistence d’une commission administrative, outil démocratique et représentatif, chacun gère comme il l’entend, une anarchie voulue qui ne contribue pas à l’unité syndicale.
 
Service RSA
Déserté par les agents suite à des conflits internes, consécutifs à un manque de communication et des méthodes ardues de management.
 

Infos Juridiques pratiques


1 – LA CRÉATION DES COMMISSIONS CONSULTATIVES PARITAIRES:
POUR LES AGENTS CONTRACTUELS
Les commissions consultatives paritaires ainsi que leur formation en conseil de discipline sont créées par les centres de gestion et les collectivités ou établissements non affiliés à un centre de gestion. Des conseils de discipline de recours sont institués au niveau régional.
Article 136 de la loi n° 84-53 du 26/01/1984. Article 28 du décret n° 2016-1858 du 23/12/2016. 
Les règles de composition, d'élections et de fonctionnement applicables aux commissions administratives paritaires des collectivités territoriales et des établissements publics prévues par le décret n° 89-229 du 17/04/1989,
Ainsi que les règles relatives à la procédure disciplinaire applicable aux fonctionnaires territoriaux prévues par le décret n° 89-677 du 18/09/1989, sont applicables respectivement aux commissions consultatives paritaires et aux agents contractuels, sous réserve des dispositions prévues par le décret n° 2016-1858 du 23/12/2016.
Articles 1er, 2 et 23 du décret n°2016-1858 du 23/12/2016. Une commission consultative paritaire est établie pour chaque catégorie A, B et C. Article 3 du décret n° 2016-1858 du 23/12/2016.
 
2 – RAPPORT SUR LA SITUATION EN MATIÈRE D’ÉGALITÉ HOMMES FEMMES
Le décret n°2015-761 du 24 juin 2015 oblige les collectivités territoriales de plus de 20 000 habitants à élaborer un rapport sur la situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Ce rapport, obligatoire depuis le 1er janvier 2016, impose aux collectivités territoriales et aux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de faire état de leur politique de ressources humaines en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. (Rapport à télécharger sur l’onglet CFDT sur Aulnet).

Adhérer à la CFDT c’est s’engager pour chacun, agir pour tous
* Un atout au quotidien, une manière de se fédérer, de « penser et d’agir collectif »
* Vous êtes écouté, informé, conseillé et défendu par les militants CFDT.
* Vous donnez à l’action syndicale les moyens de se développer, au service des salariés,
* Vous avez les moyens d’agir concrètement sur votre vie professionnelle,
* Vous recevez à domicile 10 numéros par an de CFDT magazine,
* Vous bénéficiez d’une déduction fiscale de 66% du montant annuel de votre cotisation