L'info Interco, les titres :

ÉDITO

 

REPRÉSENTATIVITÉ :
LA CFDT DEVIENT 1ÈRE ORGANISATION SYNDICALE

 

ÉLECTION DRANCY :
CERTAINS AGENTS ONT LA MÉMOIRE COURTE

 

LFABLE :
VENDU ET TOUTOU SONT AU GARDE-À-VOUS

 

PLURELYA :
EPARGNEZ 1€ QU’IL DISAIT !

 

SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL :
LE CHSCT EMPÊCHÉ DE FAIRE SON TRAVAIL

 

COMMISSION DE RÉFORME :
L’INSTANCE DES ACCIDENTS DE SERVICE/MALADIES PROFESSIONNELLES

 

INSTANCES DU PERSONNEL :
VOS REPRÉSENTANTS CFDT

  

ÉDITO

 

En ce début d’année, toute l’équipe de la CFDT de Drancy se joint à moi pour vous présenter ses meilleurs voeux.

Toutefois, les mauvaises nouvelles ont aussi fait leur rentrée. Si le gouvernement semble déconnecté du dialogue (et de la réalité?) notre employeur, qui se plaint des mêmes personnes, emploie les mêmes méthodes de prises de décisions notamment dans le domaine social.

Aidé par une résignation de beaucoup d’entre-vous, on nous met en évidence nos derniers acquis comme pour nous prévenir de leur faire nos adieux. Avec votre appui, la CFDT ne laissera pas faire.

Malgré tout, même dans l’épreuve, nous ne changerons pas et resterons fidèles à nos valeurs CFDT.

Gabriel DATY
Secrétaire de section

 

REPRÉSENTATIVITÉ :
LA CFDT DEVIENT 1ÈRE ORGANISATION SYNDICALE

 

Suite aux élections professionnelles dans les fonctions publiques, la cfdt devient 1ère organisation syndicale tous secteurs confondus !!! merci de votre confiance !!!

1ER EN REPRÉSENTATIVITÉ
1ER EN NOMBRE D’ADHÉRENTS
REJOIGNEZ LA CFDT !!!

 

ÉLECTION DRANCY :
CERTAINS AGENTS ONT LA MÉMOIRE COURTE

Lors de l’élection au comité technique, quelques agents se sont malheureusement égarés et ont voté pour des gens qui nous ont fait perdre : le  CASC, la Prime d’installation et tant d’autres choses. Ce sont des partisans politiques locaux qui sont mis en place pour détruire les vrais syndicalistes. Il serait peut-être temps pour certains de se réveiller et d’enfin dire stop.

Le soir de l’élection, vous auriez dû voir certains politiques jubiler de leur méfait avec ces syndicats montés de toutes pièces. 

FABLE :
VENDU ET TOUTOU SONT AU GARDE-À-VOUS

Il était une fois, deux compères nommés Vendu et Toutou. Ils rameutaient dès que leur seigneur les sifflaient.

« Fais ci, fais ça ». Dès qu’il leur donnait un ordre, ils aimaient toujours se mettre au garde-à-vous et l’exécuter.

Un jour leur maître était si heureux de leur comportement qu’il voulu leur faire plaisir.« Qu’aimeriez-vous les petits ? » Vendu et Toutou avaient vu peu de temps avant, de grands gaillards faire les justiciers et ils en étaient jaloux. Il voulait faire de même.

« Mais vous savez mes petits, ce n’est pas un jeu. Vous, je vous bichonne, je vous graisse bien la patte pour qu’elle soit bien protégée. Faire le justicier, c’est un travail, un VRAI travail. Vous êtes sûrs ? » Vendu et Toutou firent comprendre que oui.
En même temps, leur maître y voyait une opportunité car quand il causait de l’injustice en sa demeure, les justiciers étaient là, trop souvent à son goût pour l’en empêcher.

Alors, il voulait s’en débarrasser,. « Très bien, je vais vous aider à faire les justiciers mais attention. Quand je vous dis de lever la patte vous le faites. Quand je vous dis de rester assis, vous resterez assis ». Les deux compères jubilaient.

Le seigneur demanda à son majordome de fournir à Vendu et Toutou toute l’assistance dont ils avaient besoin pour réussir à reconquérir le terrain pendant que les vrais justiciers eux se débrouillaient avec peu de moyens. Ainsi il leur donna du temps, des conseils et beaucoup de tranquillité pour qu’ils puissent pour tourner en sa demeure et se faire voir auprès des autres membres de la maison.

Les résultats furent spectaculaires ! Eux que l’ont avait jamais vus dans les coins les plus reculés de la maison, furent partout à la fois. Le maître fut très content quand Vendu et Toutou, à force promettre à tort et à travers, firent reculer les justiciers.

Ainsi il pu augmenter encore plus l’injustice. Car de toute manière il savait qu’avec Vendu et Toutou, il ferait tout ce qui lui chanterait.

Morale, quand un maître souhaite se débarrasser de justiciers de son territoire, il
envoie Vendu et Toutou faire le sale travail.

 

PLURELYA :
EPARGNEZ 1€ QU’IL DISAIT !

Nouvelle année, nouveau contrat et … nouvelles prestations.

Autant dire que certains vont en être pour leur frais ! Commençons par les collègues qui ont épargné à cheval sur 2 années.

Surpr..aïe.ze !

C’est le double effet Kiss Cool ! Primo, certains se remplissent les comptes de votre épargne et vous redonne votre « placement » avec 0 % d’intérêt (mieux vaut le livret A dans ce cas), et deuzio vous n’aurez le droit à aucun chèque vacances.

Malgré notre tentative de « sauver » les meubles (en proposant de verser une mensualité unique (grâce par exemple à la prime de mai),
rien à faire. Il faudra attendre minimum août pour en « profiter ».

Oubliez le printemps, pâques et juillet. Si vous avez prévu des vacances annulez tout ! La CFDT est très en colère !

Alors que l’administration et PLURELYA savaient pertinemment qu’à nouveau contrat, nouveaux critères, ils se sont joués de nous !

Quel rapport avec le 1€ ? 

Vous avez raison ! Le rapport c’est l’allocation chèque vacances. Le « nouveau » PLURELYA ne propose pas l’allocation chèque vacances. Alors la ville se propose de faire cette allocation. Là où le bât blesse, c’est qu’il faut épargner sur l’épargne chèques vacances !

Lors du comité technique (premier après renouvellement), nous avons eu la surprise de voir Monsieur le Député (himself) se déplacer
pour l’occasion, et nous assurer que pour 1€ mensuel épargné chez PLURELYA vous pourriez bénéficier de ces 120€ d’allocation (sous réserve d’être en tranche 1). QUE NENNI ! Le 15 janvier,l’info tombe. Ce n’est pas 1€ mais 20€ par mois. L’employeur nous a MENTI !!! Au delà du mensonge, ce sont tous les collègues qui ne peuvent pas épargner 20€ par mois qui vont rester sur le carreau ! Une Honte !
Une économie sur le dos des agents Et oui la mairie fait des économie sur notre dos (non nous ne parlons pas des « y-a plus d’budget ») .

Nous avions proposé en septembre un projet de remplacement de PLURELYA avec une association locale paritaire (c’est-à-dire dirigée par moitié par des représentants des agents et de l’employeur). Cela a été balayé d’un revers de main par l’employeur en rejetant la faute sur nous ! Il est vrai qu’il aurait été difficile de trouver des représentants de la ville quand on voit leur enthousiasme à participer au CT/CHSCT (sieste en séance, jeu sur portable…). Mais avec le CASC c’était 1 % de la masse salariale. Or si nous prenons les chiffres cela ferait 590.000€. En 2019, l’action sociale est estimée à 470.000€. Soit une économie de 120.000€ !!! LA CFDT REFUSE QUE LES
AGENTS SOIENT UNE VARIABLE D’AJUSTEMENT BUDGETAIRE !!! En ces temps agités, où les citoyens se mobilisent contre les difficultés quotidiennes, il serait peut-être temps que la mairie écoute les corps intermédiaires !

Parfois on a vraiment l’impression de demander l’aumône...

 

Dernière minute :

Il semblerait que la mairie ait pris conscience des problèmes des chèques vacances pour cette année. Nous nous en réjouissons.

Question :

l’aide sera-elle imposable ?

 

SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL :
LE CHSCT EMPÊCHÉ DE FAIRE SON TRAVAIL

La CFDT revendique un CHSCT (Comité d’hygiène de sécurité et des conditions de travail) actif et porteur d’améliorations.

Or il est à constater que le CHSCT ne fait pas (assez) son travail. Qu’en est-il des enquêtes pour accident du travail ? Qu’en est-il des visites de sites ?

Le précédent mandat s’est conclu avec quels résultats ? En séance, les améliorations obtenues sont ridicules. Entre monopolisation de parole et joutes verbales,  nous avons vite fait le constat qu’il fallait passer outre le secrétaire du CHSCT, et outre les séances. Par conséquent, vos représentants CFDT, Wassilla et Gabriel oeuvreront au quotidien pour vos conditions de travail et continueront de se rendre dans les services pour vous rencontrer.

COMMISSION DE RÉFORME :
L’INSTANCE DES ACCIDENTS DE SERVICE/MALADIES PROFESSIONNELLES

Au centre de gestion à Pantin, se trouve la commission de réforme interdépartementale (CRI) de la Petite Couronne.

Nous souhaitons vous rappeler qu’en cas de refus de l’administration de reconnaître l’imputabilité d’un accident de service (AS) ou d’une maladie professionnelle (MP), votre dossier doit impérativement passer à la CRI. Cette instance où la CFDT est présente à chaque catégorie (A,B,C) est composée de 3 parties :

- deux représentants des collectivités,

- deux représentants des agents,

- deux médecins.

Si l’instance a un peu de retard, il est aussi important que les agents suivent l’état d’avancement du dossier par la collectivité. 

N’hésitez pas à vous rapprocher de Gabriel qui siège en CRI C, pour plus d’informations.

 

INSTANCES DU PERSONNEL :
VOS REPRÉSENTANTS CFDT

Suite au élections des représentants du personnel de décembre, vos élus sont :

* Comité d’hygiène de sécurité et des conditions de travail :

- Wassilla ABDELMALEK et Gabriel DATY

* Comité technique :

- Diane ANGELI, Valérie LACROIX, Bruno LAUDRAIN, Gabriel DATY

* Commission de réforme interdépartementale (CRI) et commission administrative paritaire (CAP) catégorie C :

- Gabriel DATY