93.700 FM DrancInter

l'info Interco

mars 2013

 

INDEMNITE D'EXERCICE DE MISSION DES PREFECTURES (I.E.M.P.)

Un peu, beaucoup, pas du tout.

 Oui, oui, cette chère I.E.M.P. (dans tous les sens du terme) dont on bénéficie ou qu'on envie, est sans aucun doute un bon exemple de discrimination.

« toi un peu, toi beaucoup, toi pas du tout»

Avec certains services qui la touchent et d'autres pas, on se demande bien sur quels critères le Maire décide qui doit vivre ou subir.

Il est vrai qu'avec 100€ mensuels et compte-tenu du coût de la vie un coefficient 1 n'est pas assez.

Il faut rappeler que depuis 2010, nous avons perdu 5,57% de pouvoir d'achat, et encore sans compter la hausse des cotisations retraites!

Alors pourquoi pas un coefficient 3 (soit 300€ mensuels NDLR) ?

ARGGG !!!!

Coefficient 1 ?
C'est un début pour ceux qui ne l'ont pas. Surtout qu'elle est cumulable avec l'I.F.T.S., l'I.H.T.S. et l'I.A.T.

Allez à votre bon cœur Monsieur le Maire !

Nous vous proposons l'extension de l'I.E.M.P. à tous les services éligibles. Soit une estimation de l'augmentation de la charge de personnel de 860.000€ environ soit 1,7% pour l'année.

Cela serait un signe fort, envers les agents, non pas de compassion, mais de compréhension des problèmes auxquels nous faisons face.

COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T.) :

Le Maire prend le temps

Nous avions sollicité l'année dernière le Maire au sujet du compte épargne-temps.

Pour rappel, ce dispositif instauré par le décret 2004-878 permet de mettre de côté les réductions du temps de travail (R.T.T.) . Aussi les congés annuels non dépensés qui peuvent y être joints.

Ainsi cette prise de congés est complètement choisie.

Il peut être épargné jusqu'à 60 jours dans la fonction publique. 20 jours de congés annuel doivent être pris au minimum par l'agent.

Nous avons redemandé au Maire que cela soit mis en place.
Cela nous semble important que la capacité des agents à gérer leur congés soit la plus ample possible.

Il peut être fait aussi sous réserve de délibération que le C.E.T. soit versé au titre de la retraite complémentaire (R.A.F.P.).

Le projet s'il est accepté devra passer au C.T.P. où il sera discuté entre les instances représentatives du personnel et les élus.

EMPLOIS D'AVENIR

Une providence pour les collectivités territoriales, une plaie pour le statut.

Censé permettre de lutter contre le chômage des jeunes et participer à l'insertion professionnelle, les emplois d'avenir arrivent dans les services.

Qu'on se le dise tout de suite, nous ne critiquons pas là la volonté de donner du travail à ceux qui n'en ont pas, mais la forme de cette mesure.

Les emplois d'avenir sont à la base des contrats de travail à temps plein ou mi-temps . Il permet au jeune salarié d'acquérir une expérience professionnelle.

Çà c'est le beau tableau.
Un paysage magnifique.

Passons maintenant sur l'envers du décor.

Premièrement, ces emplois d'avenir sont d'une durée de 1 à 3 ans, donc précaire. Et bien, même précaires, ils sont quand même exonérés d'indemnités de précarité.

Deuxièmement, le salaire est pris en charge à 75% par l'Etat.

Concrètement, des emplois précaires et bon marché.

Malgré la possibilité d'offrir un ersatz de travail aux jeunes en difficulté, nous rappelons notre attachement au statut. Un emploi à la mairie doit être occupé par un fonctionnaire.

L'utilisation d'un emploi d'avenir pour se substituer à un emploi statutaire est indigne. Et ne nous leurrons pas ! Ce sera fait, car un employeur territorial voit non pas le bénéfice mais le moindre coût.

Si par contre cela ce poursuit par une titularisation alors on peut en parler. Mais ça, c'est l'avenir qui nous le dira.

***BREVES***BREVES***

Point d'indice figé pour la 3° année consécutive, à 4,6303€
***
Rythmes scolaires :

Une concertation en veux-tu , tu n'en auras pas. Le gouvernement passe en force.
***
Journée de carence :

Après avoir annoncé renoncer à le supprimer, la Ministre a fait machine arrière. Il devrait être voté pour 2014.
Une victoire de tous les syndicats qui l'ont combattu.
***
Alerte écologique :
L'extinction les bureaux est prévue pour 2013 !

Obligation à partir du 1er juillet 2013 de les éteindre quand il n'y a plus personne.
***
Titularisation-Cédéisation des non-titulaires :

La mairie a quatre ans pour se mettre en conformité. Vous pensez être concernés ? Venez nous voir.
***
Présentation des vœux :
L'un manque, l'autre s'énerve.

Dans un courrier daté du 30 janvier 2013, la section INTERCO93 de Drancy adressait ses vœux aux deux autres organisations syndicales de la ville.
Si elle n'a pas réussi à obtenir de réponse de la CFTC qui est restée, fidèle à son habitude, silencieuse, elle s'est attirée les familiarités de la CGT. Réaction amusante puisque l'on s'était déjà entretenu et éclairci les choses.

Alors cessons les familiarités et pas de double discours. Merci.
***
Dans le registre double discours je demande FO :

Dans un appel à la grève le 5 mars FO décriait l'accord signé par la CFDT. Conclusion chez Renault : FO signe exactement la même chose. Ah ! Quand la réalité les rattrapent...